collection hors série 2016

Perdu


sirène

Toile acrylique 36″ x 48″ (vendu)

 

Depuis qu’il est parti, elle passe ses journées à rêver,

à la façon dont les choses étaient avec lui.

Elle continue, mais elle s’abandonne dans le tourbillon.

C’est l’une des choses qu’elle a eue de plus difficile à faire de sa vie.

Elle est perdue quelque part entre l’enfer et le paradis.

Sans son amour son cœur a payé le prix.

Elle ne lâchera pas hier, va-t-elle jamais retrouver son chemin de demain?

Elle est perdue quelque part.

Elle essaie d’oublier ce rêve d’être avec lui

Mais dans sa mémoire c’est plus qu’elle ne peut supporter.

Elle pourrait trouver un moyen de ne rien oublier,

si seulement elle savait qu’il reviendrait

Mais ils se sont perdus à jamais…

 

collection hors série 2016

Aurevoir

Adieux

Toile acrylique 36″ x 48″

Il était une fois un matelot …

Il était une fois une sirène…

Ils avaient un destin … Ils avaient une histoire…

Elle se souviendra qu’ils se sont aimés

Bien que l’ombre de la mort ait réussi à garder leur cœur

à l’écart pour toujours…

Son amour a été en lui …

C’est ainsi que son cœur de sirène se noya de chagrin

 le laissant partir, déchirée.

S’il te plait, souviens-toi de moi … Car je me souviendrai de toi …

Aurevoir…

collection hors série 2016

Entre deux mondes

duoToile acrylique 24″ x 48″ (2)

Le silence est devenu un mur…
La douleur et la solitude ne font plus qu’un.
Son sourire et son cœur lui ont été enlevés
Et tout leur avenir repose sous des roses fanées.
Elle se perd dans ce passé
et le cherche encore.
Elle sait pourtant qu’elle doit oublier cette idée
de chercher son corps.

Le destin le retient sur un chemin trop loin du sien.
Elle ne regarde plus la lune car elle lui en veut d’avoir pris sa main
et d’avoir emporté toutes leurs promesses éternelles.
Elle ne regarde plus la mer
Elle ne vit plus qu’entre deux mondes
à l’ombre de son ombre…

collection hors série 2016

Pleine lune

yeuxToile acrylique 36″ x 48″  (vendu)

La nuit tombée l’astre blanc s’est levé.
L’océan va s’endormir lentement.

La pleine lune illumine son visage.
Elle sent se poser sur elle son regard sage.

Le soir est bleu et la froide lune est ronde.
Elle est une femme libre et seule au monde.

La lune a une voix qui lui parle de lui tout bas.
Elle est la complice de ce qui leur arrive.
Comprend ce qui les pousse à vivre à la dérive.

Elle partage sa pâle lumière ivoire
pour éclairer celle restée sur le quai des anges noirs.
Rien n’est plus pareil depuis qu’il est parti vers le soleil.